Voyage au Japon

Ma passion pour le Japon

De voyage en voyage au Japon, je suis devenu grand amateur, pour ne pas dire passionné ce pays. J’ai crée ce blog sur le Japon après avoir fait de multiples voyages pour partager avec vous mes découvertes de voyageur et mes meilleurs bons plans.

Bons Plans & Bonnes adresses

Vous trouverez ici mes bons plans pour des billets d’avion à prix réduits pour le Japon, et surtout des bonnes adresses pour se loger au Japon de l’hôtel à la chambre d’hôte. Vous trouverez aussi mon circuit touristique pour partager avec vous ma découverte du Japon (monuments, curiosités, arts, spectacles).

Le Kanto au Japon: une région pleine de surprise

Découvrez une région pleine de surprises où les attractions s’harmonisent parfaitement

La capitale du Japon, Tokyo, est située dans la région du Kanto. Toutefois, cette zone urbaine est loin de constituer la seule attraction de la région. Une nature rude mais superbe, comme la cascade de Kegon, peut se découvrir à Nikko, dont les monuments historiques retracent la gloire durant l’ère Edo (1603-1867), période pendant laquelle la région connaît un grand essor en relation avec le shogun Tokugawa. Des excursions d’une journée peuvent être prévues à partir de Tokyo. Parmi les régions à découvrir : Yokohama, ville portuaire qui s’est développée dès son ouverture sur l’étranger à la fin de l’ère Edo ; l’ancienne capitale Kamakura, centre politique et culturel du Japon médiéval, et la région de sources thermales d’Hakone, fondée à l’ère Nara (710-793).

Par avion

D’Osaka à l’aéroport d’Haneda : Environ 1 h de l’aéroport d’Itami ou de l’aéroport int’l du Kansai

Utilisez les trains, les cars ou les monorails pour aller des aéroports de Narita ou d’Haneda jusqu’au centre ville.

En train

Les autres parties de la région du Kanto sont facilement accessibles en train à partir du centre de Tokyo. Yokohama et Kamakura sont desservies par des trains locaux. Pour Nikko et les autres régions, prenez le Shinkansen et les trains locaux.

NIKKO

Nikko a été une des régions les plus importantes du culte de la montagne au Japon depuis les temps anciens. Elle a pris son essor comme terre associée à la dynastie des Tokugawa, notamment après que le premier shogun du gouvernement d’Edo (1603-1867), Tokugawa leyasu, ait été enchâssé dans le sanctuaire Toshogu en 1617. La sophistication de l’architecture et des arts d’Edo, comme la sculpture et l’ornementation, peuvent se voir aujourd’hui encore dans le sanctuaire Toshogu de Nikko. Le lac Chuzenji, au pied du mont Nantai, est célèbre pour la beauté de ses paysages en toute saison.

Les cascades de Fukuroda, Ibaraki

Une cascade de 120 m de hauteur et de 73 m de largeur, située le long de la rivière Taki à Ibaraki. Avec la cascade de Nachi à Wakayama et celle de Kegon à Tochigi, elle est considérée comme l’une des plus belles chutes d’eau du Japon.

Oze, Gunma

Un vaste marais, situé à 1.400 m au-dessus du niveau de la mer, s’étend sur les régions de Gunma, Fukushima et Niigata et offre un paysage époustouflant en toute saison.

Kusatsu, Gunma

Yubatake, au centre de Kusatsu, est la plus grande source d’eaux thermales de la ville. De nombreux auberges et magasins de souvenirs s’y regroupent.

Tokyo Wan Aqua-line, Chiba

Une autoroute de 15 km traversant la baie de Tokyo, et reliant Kisarazu et Kawasaki. Au milieu, l’île artificielle de Umi-hotaru avec ses restaurants et attractions variées.

YOKOHAMA

Yokohama s’est développée comme ville portuaire pour le commerce avec l’étranger à la fin de l’ère Edo (1603-1867). Le quartier international de Minato Mirai 21, établi en tant que plan de redéveloppement urbain pour le 21ème siècle, constitue une nouvelle facette de Yokohama, avec ses nombreux établissements commerciaux. Une vue panoramique de la baie de Yokohama peut se découvrir du pont Yokohama Bay Bridge, reliant le quai Honmoku au quai Daikoku. Des magasins exotiques se regroupent à Motomachi, et Yokohama China Town est l’un des plus grands quartiers chinois du monde.

KAMAKURA / HAKONE

Kamakura est une ancienne capitale qui s’est développée pendant le Japon médiéval en tant que centre politique et culturel. De nombreux bâtiments et trésors anciens demeurent encore dans l’enceinte du sanctuaire Tsurugaoka Hachiman, symbolisant cette époque féodale. Enoshima est une zone touristique très connue de la région de Shonan. Cette île de 4 km de circonférence environ possède des points intéressants retraçant son histoire et ses légendes. Le lac Ashinoko est une zone de villégiature en montagne, située à Hakone, célèbre pour ses sources thermales. Des paysages naturels magnifiques créés par l’éruption des volcans d’Hakone, comme Owakudani, peuvent se découvrir ici.

TOKYO

Un esprit traditionnel au ça d’une région d’avant-garde Un centre d’information dynamique et passionnant

Depuis le début de l’ère Edo en 1603, Tokyo a joué un rôle primordial sur le plan politique et économique en tant que capitale du Japon jusqu’à aujourd’hui. Tokyo est une métropole géante, abritant 12 millions d’habitants, 10% de la population du pays. C’est non seulement un endroit vital pour recueillir des informations de pointe provenant du monde entier, mais également une cité aux charmes variés, dus à sa longue histoire. Les sites touristiques les plus populaires incluent Ginza, quartier de shopping avec ses grands magasins et ses boutiques élégantes, Asakusa et Ueno, les anciens faubourgs, Shinjuku et Shibuya, fréquentés comme stations terminus de la ville, le nouveau quartier du front de mer face à la baie de Tokyo, et Tokyo Disneyland, accueillant des visiteurs venus de tous les pays d’Asie.

Par avion———————–

D’Osaka jusqu’à l’aéroport d’Haneda Environ 1h de l’aéroport d’Itami ou de l’aéroport int’l du Kansaï

Utilisez les trains, les cars ou les monorails pour aller des aéroports de Narita ou d’Haneda jusqu’au centre ville.

En train————————-

Accessible par le train Shinkansen du Tokaido à partir d’Osaka (le plus courant) ou par train express avec wagons-lits.

Autres moyens—————

Accessible par presque tous les trains Shinkansen, trains express et cars grande vitesse.

Transports dans Tokyo—-

Les sites touristiques de Tokyo sont tous accessibles à pied à partir des gares et les trains et les autobus sont recommandés. Le métro couvre l’ensemble de Tokyo et des taxis sont également disponibles.

Le palais impérial/Ginza

Le palais impérial situé au centre de Tokyo est la demeure de la personne représentant le Japon, l’Empereur. Son enceinte est ouverte aux visites et possède de nombreux repères historiques. Ginza est célèbre comme quartier de shopping de luxe depuis les temps anciens, et regroupe les boutiques des grandes marques et d’élégants grands magasins. Le Kabukiza, théâtre exclusivement réservé au Kabuki construit en 1889, est également situé dans ce quartier. La gare de Tokyo, porte d’entrée à Tokyo pour toutes les régions du Japon, se trouve également dans le voisinage.

Les mets les plus variés et les plus délicieux abondent à Tokyo. Une vaste sélection de goûts vous attend.

Sushi

Les sushi de Tokyo, appelés « style Edo », sont les sushi authentiques.

Tempura

Un plat Japonais populaire, servi par de nombreux restaurants célèbres.

Sukiyaki

Un plat traditionnel qui a contribué à familiariser ia consommation de la viande au Japon.

Entremets et gâteaux

La pâtisserie japonaise favorise l’apparence autant que le goût.

ASAKUSA / UENO

Asakusa a été un quartier de divertissement avec ses théâtres, spectacles et attractions depuis l’ère Edo (1603-1867). Sensoji, célèbre pour son énorme lanterne japonaise sur le portique Kaminarimon, est le site touristique le plus populaire, avec une arcade de boutiques de 260 m appelée Nakamise, conduisant au temple. Le Kokugikan à Ryogoku est un stade couvert réservé au sport national japonais, le Sumo. Des pandas sont visibles au Parc zoologique d’Ueno, situé dans le parc Onshi d’Ueno doté d’un grand nombre de musées et de galeries d’art. Le parc est situé devant la gare d’Ueno, la porte d’entrée à Tokyo pour la région du Tohoku.

Akihabara

La ville électrique d’Akihabara est formée d’une succession de magasins d’appareils électriques, renommés pour leur énorme sélection de produits. Récemment, ce quartier s’est également établi comme centre pour les produits informatiques.

Shinjuku/Shibuya

Shinjuku, avec sa mosaïque de bureaux, de magasins et d’établissements de divertissement -dont le fameux quartier des plaisirs Kabukicho – regroupés autour de la gare de Shinjuku, est un centre urbain très animé. Avec ses rangées de gratte-ciel, comme l’Hôtel de ville de Tokyo, Shinjuku continue de se développer et de grandir comme Nouveau centre métropolitain. Comme Shinjuku, Shibuya est connu en tant que centre de la mode et de la culture jeune. Avec les quartiers avoisinants de Harajuku et Omotesando. cette zone est devenue un lieu à la mode où des boutiques de grand luxe se sont regroupées pour le plus grand plaisir des passants

ODAIBA / RAPPONGI

Odaiba, établi dans le plan de développement portuaire sur des terrains remblayés de la baie de Tokyo, est devenu un point de rencontre en vogue de Tokyo. Doté non seulement de parcs, d’installations de divertissement et d’aires de shopping où les visiteurs peuvent respirer l’air de la mer au cœur même de la ville, le quartier offre également une vue splendide du Rainbow Bridge la nuit. De nombreux étrangers se croisent dans le quartier international de Roppongi, lieu de divertissement nocturne passionnant, avec ses bars et boîtes de nuit. Un projet de redéveloppement de grande envergure, Roppongi Hills, y a été achevé en 2003.

Tokyo Disney Resort_______________________

Un des lieux préférés des Japonais, tout aussi magique que l’original américain

Même si l’original se trouve en Amérique, la version japonaise de Disneyland a tout autant de sites d’attractions. Avec Tokyo DisneySea, ce parc à thème a étendu son envergure pour devenir « Tokyo Disney Resort », un site populaire dans l’ensemble du pays, avec 20 millions de visiteurs par an.

Tokyo DisneySea

Un monde d’aventures et d’imagination, bâti autour de sept ports à thème. Découvrez le monde du film de Disney, « La petite sirène ».

Tokyo Disneyland

Tous les personnages de Disney vous attendent dans la parade électrique « Les lumières de rêve » de Tokyo Disneyland, et bien d’autres attractions encore.

CHUBU/ HOKURIK

Des terres de découverte e d’émotion sous le regard vigilant du mont Fuji

Les régions de Chubu et d’Hokuriku s’étendent sur une vaste superficie de chaque côté des Alpes japonaises, qui s’élèvent jusqu’à 3.000 m en certains endroits. Il existe de grandes variations climatiques entre les régions, les départements chauds sur la côte pacifique contrastant avec les zones froides en montagne qui enregistrent des chutes de neige de 5 m de profondeur au maximum. Le symbole du Japon, le mont Fuji, est situé dans cette région. Des zones de plateau, comme Izu-Kogen, sont des sites de villégiature populaires en été en raison de leurs températures agréables. Les autres régions incluent Hida et Takayama où vous  pourrez entrer en  contact avec  le Japon traditionnel, et Matsumoto où vous découvrirez les vestiges d’une ville  autour du château, Nagano et Karuizawa, avec leurs plateaux,  leurs stations thermales et leurs   pistes   de   ski   et Nagoya, la plus grande ville de la région de Chubu. Le littoral est superbe aux alentours d’Ise et de Shima, et la région d’Hokuriku regorge de paysages magnifiques,  comme la beauté sobre de Kanazawa

Par avion  – De Tokyo à l’aéroport de Komatsu/Noto pour Kanazawa et la région de Note

Vers l’aéroport de Nanki Shirahama pour la région de Nanki : Environ 1 h Vers l’aéroport de Toyama pour la région de Takayama : Environ 1 h

En train — Accessible par trains Shinkansen et les trains réguliers à partir des régions de Tokyo et d’Osaka.

Autres moyens — Accessibles par cars grande vitesse à partir de toutes les régions. Des lignes de ferry sont également disponibles de Tokyo à Kalsu’ura.

Transports dans Chubu et Hokuriku Trains et cars

LE MONT FUJI / IZU

Le mont Fuji est célèbre dans le monde entier comme symbole du Japon. Avec une fière altitude de 3.776 m au-dessus du niveau de la mer, c’est la plus haute montagne du pays, et de nombreux alpinistes cherchent à atteindre son sommet. Izu-Kogen est une région de villégiature populaire à proximité du Kanto, dotée de nombreux musées originaux. Ito Onsengai, située entre la mer et les montagnes, est une zone de sources thermales d’Izu Est, connue sous le nom de « ville des sources thermales ». Izu Ouest possède un littoral d’une grande beauté et de nombreuses sources relaxantes, capables de faire disparaître la fatigue des voyageurs. Il y a également des sources thermales en plein air avec vue sur le Fuji-Yama !

Les langoustes dise

Située sur la riviera, Izu abonde en fruits de mer. La langouste dise est l’une des plus savoureuses spécialités d’Izu Sud.

HIDA / TAKAYAMA

La région d’Hida dans le département de Gifu est située approximativement au centre du Japon. Isolée par les montagnes et les canyons, cette région connaît de lourdes chutes de neige et des hivers rigoureux. Shirakawago est une réserve entre les montagnes qui a été enregistrée comme patrimoine mondial. D’anciennes maisons, appelées « gassho-zukuri », construites uniquement en chaume et en bois, sont conservées sur ces terres. Les maisons, appelées « machiya-zukuri », sont alignées en rangées dans la rue Takayama-Sanmachi, le principal site touristique de Takayama, qui est resté pratiquement intact depuis l’ère Edo (1603-1867). Des magasins d’artisanat traditionnel, des bibliothèques de référence, et des musées d’art se retrouvent ici.

Le festival de Takayama

Un grand festival qui a lieu deux fois par an, au printemps et en automne. Chaque année, des dizaines de milliers de personnes visitent la ville pour admirer les échoppes rutilantes et la parade de la fête.

Matsumoto/Nagano/Karuizawa

Yokohama s’est développée comme ville portuaire pour le commerce avec l’étranger à la fin de l’ère Edo (1603-1867). Le quartier international de Minato Mirai 21, établi en tant que plan de redéveloppement urbain pour le 21ème siècle, constitue une nouvelle facette de Yokohama, avec ses nombreux établissements commerciaux. Une vue panoramique de la baie de Yokohama peut se découvrir du pont Yokohama Bay Bridge, reliant le quai Honmoku au quai Daikoku. Des magasins exotiques se regroupent à Motomachi, et Yokohama China Town est l’un des plus grands quartiers chinois du monde.

NAGOYA

Nagoya, la plus grande ville de la région de Chubu, est une ville moderne dotée de toutes les fonctions urbaines, comme les établissements commerciaux, ainsi que de sites historiques célèbres. Le château de Nagoya, construit en 1612, a été la demeure des autorités pendant 250 ans, et il est aujourd’hui ouvert au public comme espace d’exposition de documents historiques.

Ise/Shima

se et Shima, situées à l’ouest de la péninsule de Kii, sont des lieux touristiques pittoresques, avec des paysages naturels époustouflants de beauté le long de leurs côtes. L’on dit du célèbre sanctuaire shinto d’Ise que pendant l’ère Edo (1603-1867), un cinquième de la population du Japon avait prié dans son enceinte. La baie d’Ago, célèbre pour sa culture des perles, est un site renommé de Shima pour la splendeur de ses couchers de soleil.

HOKURIKU

De nombreux sites d’alpinisme célèbres, comme les montagnes de Tateyama et le Canyon de Kurobe, se trouvent dans la chaîne de montagnes Hida, dans le département de Toyama, connu pour ses pics de plus de 3.000 m d’altitude. Le département d’Ishikawa a joué un rôle central dans la région du Hokuriku depuis les temps anciens. Il est également riche en sites touristiques comme le Kenrokuen, l’un des trois plus beaux jardins du Japon. Noto Kongo est un autre lieu pittoresque, représentatif de la péninsule de Noto. Ici, de magnifiques paysages, créés par le fracas des vagues sur les rochers, se trouvent le long d’un littoral s’étendant sur 30 km. Tojinbo, dans le département de Fukui, est un site renommé pour ses falaises abruptes. Dans les eaux au large de la côte du département de Niigata, se trouve l’île de Sado, riche en histoire et en paysages naturels d’une grande beauté.

KYOTO

Ancienne capitale dotée de nombreux sites historiques notoires, Kyoto est aujourd’hui le témoin de la beauté et des traditions du Japon

Kyoto est une ancienne ville qui s’est développée après la fondation d’Heiankyo en 794, elle est restée la demeure de l’Empereur pendant environ 1.000 ans. Cette cité, devenue une ville au pied d’un château après la construction du château de Nijo durant l’ère Edo (1603-1867), possède de nombreux vestiges historiques renommés en tant que trésors du patrimoine mondial, comme les Pavillons d’Or (Kinkakuji) et d’Argent (Ginkakuji), et les temples Toji et Kiyomizudera. Kyoto abonde également en paysages naturels comme Arashiyama, l’archétype du paysage japonais. Kyoto occupe une place particulière dans le cœur des Japonais. Une partie de sa culture raffinée a été conservée et a été transmise, intacte, jusqu’à nos jours. Elle se découvre dans le quartier de Gion et les autres quartiers de divertissement.

Accessible par le train Sbinkansen Tokaido de Tokyo ou trajet de 30 min par le nouvel express JR d’Osaka.

Par avion – – De Tokyo jusqu’à l’aéroport d’Itami : environ 1 h de l’aéroport d’Haneda et 56 min de la gare JR Kyoto en autobus

limousine.

En train

Autres moyens — Des cars grande vitesse peuvent également être utilisés à partir de Tokyo.

Transport dans la ville de Kyoto — Le métro et des autobus sont disponibles pour se déplacer dans la ville dans toutes les directions. Les taxis offrent des prix raisonnables pour les groupes de 3 ou 4 personnes et vous conduisent juste à votre destination.

Kinkakuji

Le Pavillon d’Or à plusieurs étages, dans l’enceinte du Rokuonji est appelé Kinkaku et le temple a été nommé Kinkakuji.

Toji

Construit pour protéger Heiankyo pendant l’ère Heian (794-1191), de nombreux documents précieux de l’histoire du bouddhisme sont conservés ici.

Ginkakuji

De nombreux trésors, comme le Ginkaku, construit pendant l’ère Muromachi (1392-1466) demeurent dans l’enceinte de ce temple, classé comme patrimoine mondial.

Le festival de Gion

Un grand festival d’été à Kyoto qui a lieu tous les ans au sanctuaire shinto de Yasaka du 1er au 31 juillet. Une foule nombreuse vient y admirer des attractions variées, comme le Yamahoko-junko qui a lieu le 17 juillet, où des Yamahokos (66 grandes lances) somptueusement décorés défilent en parade au centre de Kyoto.

Le château de Nijo

Classé comme patrimoine mondial, cet édifice a été construit en 1569 par leyasu, le premier shogun Tokugawa. Ses magnifiques jardins et ses peintures murales, qui sont des biens culturels importants, dépeignent à merveille la prospérité de la famille Tokugawa.

Arashiyama

Un des endroits de Kyoto où la nature est la plus exceptionnelle. Des tramways parcourent également ce site.

Ryuanji

Annexe du Temple Myoshinji de la secte Rinzai, il a été enregistré comme patrimoine mondial. Célèbre pour son jardin Zen, composé de sable et de rochers, totalement dépourvu d’arbre et de végétation.

Maïko

Jeunes filles en Kimonos, chargées de divertir les clients dans les restaurants de Gion et des autres quartiers par des spectacles de danse japonaise classique.

Gion

Un quartier de divertissement situé des côtés nord et sud de la rue Shijo, bordé de nombreux petits restaurants et empreint d’une riche atmosphère japonaise.

Kiyomizudera
Un des plus grands temples de Kyoto. Son enceinte de 130.000 m2 comprend de nombreux sites intéressants, comme le Grand Hall, célèbre pour sa plate-forme dite « scène de Kiyomizu » construite à pic au-dessus d’une falaise.

Byodoin

Un temple somptueux, réplique d’un palace céleste, fondé en 1052 par Fujiwara no Yorimichi, qui construisit le Hall du Phœnix l’année suivante.

Hieizan Enryakuji, Shiga

Enryakuji est le nom générique des plus de 200 bâtiments du mont Hiei, et du temple principal de la secte bouddhiste Tendai, fondée en 788.

Hébergements à prix discount au Japon

Voyages à la carte et hébergements chez l’habitant au Japon

Hébergements bons marchés au Japon

Comparateur de vols pour le Japon

Comparateur d’hotels pour le Japon

Hébergement pour petits budgets au Japon